Voyage à Porto

Auteur : Jori Avlis • Localisation :


Ville de Porto

Tout le monde connaît le vin de Porto, mondialement réputé. La ville qui lui donna son nom, Porto, est l’une des plus agréables à vivre et visiter, au Portugal, mais aussi en Europe, rien que ça. Les anglais, qui ont porté ce vin au sommet de la gloire, ont également contribué au développement économique de la ville en faisant le commerce intensif du célèbre vin. Mais Porto ne se résume pas à une simple spécialité vinicole, tout aussi bonne qu’elle soit.

Vue générale de Porto et son centre historique, au bord du Douro.

Vue générale de Porto et son centre historique, au bord du Douro.

Patrimoine de l’Humanité

La ville, située à l’embouchure du Douro, est un centre urbain majeur de la péninsule ibérique, habité depuis l’époque Celte, au IIIème siècle av. J.-C. Son centre historique actuel est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, et lorsque l’on voit ses petits immeubles accrochés au flan des collines, plongeant directement dans le fleuve, on comprend pourquoi ! Les paysages sont beaux, ensoleillés, aux perspectives grandioses. C’est ici qu’est née la plus ancienne « appellation d’origine contrôlée », lorsqu’en 1756 les portugais fixèrent les limites géographiques de la région pouvant produire ce vin, dans la vallée du Douro.

Un espace moderne où l'on peut venir flâner, à l'endroit où le Tage se jette dans l'Océan.

Un espace moderne où l’on peut venir flâner, à l’endroit où le Tage se jette dans l’Océan.

Pour les habitants de Foz do Douro, l'embouchure du fleuve, c'est un régal que de s'asseoir sur l'un des bancs publics, face à la mer, et regarder l'horizon.

Pour les habitants de Foz do Douro, l’embouchure du fleuve, c’est un régal que de s’asseoir sur l’un des bancs publics, face à la mer, et regarder l’horizon.

Le long de la promenade au bord de l'Atlantique, d'élégants lampadaires ont été installés.

Le long de la promenade au bord de l’Atlantique, d’élégants lampadaires ont été installés.

Portus Cale

De cette longue histoire est née une ville, Porto, et sa sœur jumelle Gaia, de l’autre coté du Douro. Ces deux villes ont donné, à partir de leur nom romain Portus Cale, le nom actuel de leur pays, le Portugal. C’est dire l’importance de Porto ! La vie dans cette ville n’est pas comme ailleurs. C’est une rivalité permanente avec la capitale, une rivalité saine, qui se sent les soirs de foot, lorsque le club local, FC Porto, joue contre un des clubs de Lisbonne, comme le Benfica ou le Sporting. Vous savez, le genre de rivalité qu’il peut y avoir entre Marseille et Paris, ou Barcelone et Madrid.

Façades traditionnelles de Porto. On remarquera les fenêtres, qui nous rappellent que les échanges commerciaux avec les anglais furent nombreux au long des siècles.

Façades traditionnelles de Porto. On remarquera les fenêtres, qui nous rappellent que les échanges commerciaux avec les anglais furent nombreux au long des siècles.

De la même façon, les gens de Porto ont un accent caractéristique, reconnaissable immédiatement. C’est l’accent du Nord (du Portugal), l’accent de la « Cidade Invicta », la ville invaincue, titre amplement mérité par le courage des habitants de la ville au cours de plusieurs batailles depuis la fondation de la ville. C’est peu dire si à Porto, on est fiers ! Mais cette fierté n’a rien à voir avec un nationalisme crétin, c’est un véritable amour de sa ville et de son histoire, sûr de sa force, qui n’a pas peur de l’étranger.

A Porto, les anciens palais se mêlent aux palmiers et aux immeubles populaires, toujours avec un ciel bleu magnifique.

A Porto, les anciens palais se mêlent aux palmiers et aux immeubles populaires, toujours avec un ciel bleu magnifique.

Au bout de la rue, l'église de Santo Ildefonso, couverte de céramique bleue, les azulejos.

Au bout de la rue, l’église de Santo Ildefonso, couverte de céramique bleue, les azulejos.

Azulejos

Dans une ville comme ça, avec de tels habitants, l’architecture en est forcément le reflet, avec de fiers bâtiments, hérités du riche passé du pays. On se promène dans ses rues plusieurs fois centenaires, et on se surprend face à cette église entièrement décorée de azulejos, on est bouche bée sur la vue que l’on peut avoir sur le Douro, on est émerveillés par les très nombreuses églises des XVIIème et XVIIIème siècles, construites pour beaucoup avec l’or du Brésil. La Torre dos Clérigos est issue de cette époque faste pour le Portugal, et est devenue l’emblème, le point de repère historique de Porto.

L'église des Clérigos, en haut d'une colline, domine la ville.

L’église des Clérigos, en haut d’une colline, domine la ville.

Le plus célèbre café de Porto, le Majestic. Sa façade est l'une des plus emblématiques de la ville.

Le plus célèbre café de Porto, le Majestic. Sa façade est l’une des plus emblématiques de la ville.

Une ville dynamique

Porto n’est pourtant pas une ville tournée vers le passé, bien au contraire. Les gens du Nord ont la bonne réputation d’être travailleurs et dynamiques. La tradition au Portugal dit que les gens de Porto travaillent, ceux de Coimbra étudient (il y a là-bas la plus ancienne université du Portugal), ceux de Braga prient et que les gens de Lisbonne s’amusent. Cette tradition est sans doute moins vraie aujourd’hui (tout le monde essaye de travailler…) mais il n’empêche qu’elle reste encore bien vivante dans la culture populaire.

Cherchez Charlène, vous ne serez pas déçu!

Cherchez Charlène, vous ne serez pas déçu!

Ce dynamisme, bien loin du mélancolique fado de Lisbonne, porte la ville vers l’avenir. Les ponts gigantesques qui enjambent le Douro en sont un vif témoignage, Porto ne veut pas stagner, et mise sur sa modernité et sa présence à l’international. L’organisation de Porto, capitale européenne de la culture, lui a permis de montrer à l’Europe son savoir faire et de se doter d’équipements culturels qui lui faisaient défaut. La « Casa da Musica », maison de la musique, est une fabuleuse salle de concert connue mondialement pour son architecture osée et son acoustique extraordinaire.

Ponte Dom Luis I, le grand pont métallique de la ville construit au XIXème siècle, une prouesse technique à l'époque de son inauguration.

Ponte Dom Luis I, le grand pont métallique de la ville construit au XIXème siècle, une prouesse technique à l’époque de son inauguration.

Cette forme géométrique étrange est la Casa da Musica, maison de la musique, initialement prévue pour Porto, capitale européenne de la culture en 2001. Elle ne sera finalement inaugurée qu'en… 2005.

Cette forme géométrique étrange est la Casa da Musica, maison de la musique, initialement prévue pour Porto, capitale européenne de la culture en 2001. Elle ne sera finalement inaugurée qu’en… 2005.

Les bateaux que l'on voit sur la photo servaient auparavant à transporter les tonneaux du célèbre vin. Aujourd'hui, ils transportent des touristes.

Les bateaux que l’on voit sur la photo servaient auparavant à transporter les tonneaux du célèbre vin. Aujourd’hui, ils transportent des touristes.

Porto à strictement parler est une ville de 250 000 habitants seulement, mais intégrée dans une agglomération de plus de deux millions d’habitants, avec Vila Nova de Gaia, Maia, Gondomar, etc. Même si Porto doit son nom à l’ancien port romain, l’activité portuaire a déménagé dans une des communes limitrophe, Leixões, le Douro n’ayant plus l’importance qu’il avait autrefois pour le transport des marchandises.

La Torre dos Clérigos, Tour des Clercs en français. Ce clocher est l'édifice le plus haut de la ville. En bas, vous pouvez voir un tramway, qui a le meme aspect qu'au début du XXeme siècle.

La Torre dos Clérigos, Tour des Clercs en français. Ce clocher est l’édifice le plus haut de la ville. En bas, vous pouvez voir un tramway, qui a le meme aspect qu’au début du XXeme siècle.

Voyager à Porto

Aujourd’hui, il est très simple d’aller à Porto, de nombreuses compagnies low-cost proposent des vols directs vers Porto, à deux heures de Paris. C’est une ville accessible, à la gastronomie excellente, comme d’ailleurs dans tout le pays (je ne vous parlerais pas des vins…). C’est un endroit incroyable à vivre, pour peu qu’on ait un bon boulot bien payé, comme toujours. Si je devais pointer les principaux défauts de Porto, ils se résumeraient aux transports publics, même si la municipalité a fait d’immenses efforts dans ce chapitre, avec notamment la construction d’un métro moderne.

La ville se modernise, avec l'entrée en service de son nouveau métro. Ici, une station créée par l'architecte Souto de Moura, la Station de Trindade.

La ville se modernise, avec l’entrée en service de son nouveau métro. Ici, une station créée par l’architecte Souto de Moura, la Station de Trindade.

S’il faut choisir une journée pour visiter Porto, je choisirais la Saint Jean. Dans la nuit du 23 au 24 juin, toute la ville est en fête, toute la ville est dans la rue. On mange des sardines dehors, on s’amuse à se taper sur la tête gentiment avec des « martelinhos », des petits marteaux de plastique, pour se donner de la chance. Chaque quartier de la ville organise à ce moment là ses fêtes, ses spectacles, et tout le monde se réunit pour s’amuser : Porto devient un immense village de plusieurs millions d’habitants.

Photos de Porto

La Mairie de Porto. Lors des grandes victoires du club de foot local, le FC Porto, c'est ici que les gens se rassemblent pour faire la fête.

La Mairie de Porto. Lors des grandes victoires du club de foot local, le FC Porto, c’est ici que les gens se rassemblent pour faire la fête.

A l'ombre des arbres, au bord du fleuve, les habitants aiment venir jouer aux cartes entre amis.

A l’ombre des arbres, au bord du fleuve, les habitants aiment venir jouer aux cartes entre amis.

Les deux églises jumelles : église du Carmo à droite, et église des Carmélites à gauche.

Les deux églises jumelles : église du Carmo à droite, et église des Carmélites à gauche.

Le Campo do Rou, un coin de campagne à Porto.

Le Campo do Rou, un coin de campagne à Porto.

Magnifique propriété au Campo do Rou, qui mélange ainsi la bourgeoisie avec le peuple, pour ainsi dire. C'est un coin de paradis.

Magnifique propriété au Campo do Rou, qui mélange ainsi la bourgeoisie avec le peuple, pour ainsi dire. C’est un coin de paradis.

Les maisons se superposent sur les collines de Porto, le long du Tage.

Les maisons se superposent sur les collines de Porto, le long du Tage.

Un petit parc de Porto, paisible, où les gens viennent se reposer près de la fraîcheur de la fontaine, très appréciée en été.

Un petit parc de Porto, paisible, où les gens viennent se reposer près de la fraîcheur de la fontaine, très appréciée en été.

Une petite plage de Porto. Ces plages sont loin d'égaler la qualité des grandes plages de la région, mais ont le mérite d'exister en pleine ville!

Une petite plage de Porto. Ces plages sont loin d’égaler la qualité des grandes plages de la région, mais ont le mérite d’exister en pleine ville!


Facebook

Twitter