Parc de Saint-Pons, à Gémenos


Parc de Gémenos

Gémenos, petite ville au pied du massif provençal de la Sainte-Baume, possède sur son territoire un parc exceptionnel, tant par sa situation et sa flore, que par son histoire. En effet, c’est ici qu’au Moyen-âge naquit Gémenos, avec l’abbaye cistercienne de Saint-Pons. Cette région de France étant l’une des plus désirables pour qui veut habiter proche de la nature, sans renoncer complètement à la ville, il était temps de visiter le Parc de Saint-Pons pour les gens qui « voyagent comme Ulysse » :)

La rivière est vive en cette période de l'année, zigzaguant entres les arbres vénérables

La rivière est vive en cette période de l'année, zigzaguant entres les arbres vénérables

La promenade au parc protège les arbres des marcheurs, avec ses barrières en bois.

La promenade au parc protège les arbres des marcheurs, avec ses barrières en bois.

Histoire du Parc de Saint-Pons

Le parc est intimement lié à Gémenos, un village non loin d’Aubagne, connu depuis l’an 984, sous le noms de Geminas. C’est en 1205 que l’évêque de Marseille installera une abbaye cistercienne en cet endroit. L’abbaye de Saint-Pons de Gémenos est née. Le lieu sera déserté au XVème siècle, le village ne renaissant qu’au XVIème siècle, à l’emplacement actuel. Il faut dire que Gémenos ne pouvait que renaître, au vu des qualités climatiques uniques dans la région. En effet, les 6000 habitants de Gémenos jouissent ici d’un micro-climat très doux, ne connaissant que très rarement les rigueurs de l’hiver. C’est d’ailleurs en hiver que nous sommes venus visiter le parc, ce qui nous a permis d’éviter la foule venant chercher la fraîcheur du parc en été. Ceci dit, même en hiver, il y a du monde sur les petits chemins de randonnée du parc, venus voir ces marronniers, ces cèdres ou ces frênes!

Chapelle de Saint-Martin-le-Vieux, l'ancienne église paroissiale de Gémenos-le-Vieux, l'ancien village

Chapelle de Saint-Martin-le-Vieux, l'ancienne église paroissiale de Gémenos-le-Vieux, l'ancien village

On ne se lasse pas de regarder toute cette eau couler au milieu du bois

On ne se lasse pas de regarder toute cette eau couler au milieu du bois

L’abbaye est disparue dans des circonstances mystérieuses, même si la légende apporte une explication: les religieuses, en 1426, auraient laisser entrer de jeunes gens dans le monastère, afin de pouvoir se livrer à la « fornication ». Bien évidemment, le châtiment divin n’allait pas se faire attendre, détruisant tout avec un orage. Il reste aujourd’hui de cette abbaye le Domaine de Saint-Pons, ainsi que quelques bâtiments remaniés à la Révolution. Nous pouvons encore aujourd’hui voir l’ancienne chapelle de Saint-Martin-le-Vieux, en plein Parc. Datant du Xème siècle, elle représente les débuts de l’Art Roman, avec ses murs rustres de pierre. Non loin, les ruines de l’ancien village sont encore visibles.

Jolie cascade, près de l'ancienne usine

Jolie cascade, près de l'ancienne usine

Plan de l'aire du Fauge, parc de Saint-Pons.

Plan de l'aire du Fauge, parc de Saint-Pons.

Rivière du Fauge

La rivière du Fauge coule en cet endroit, prenant sa source à quelques mètres. Elle va rejoindre impétueusement l’Huveaune, non sans former quelques cascades très agréables à regarder, surtout en hiver lorsque le cours d’eau est à son maximum. La promenade est parfaite pour ceux qui veulent débuter une randonnée, en direction de la Sainte-Baume pourquoi pas, ou alors pour aller explorer les grottes, toutes proches. Le parc est frais et très ombragé, ses arbres ne perdant pas pour la plupart leurs feuilles en hiver. En été, l’air doit y être frais, parfait pour se reposer des chaleurs parfois accablantes de la région.

On peut venir ici faire des pic-nics ou jouer à la balle, sur cette vaste étendue d'herbe.

On peut venir ici faire des pic-nics ou jouer à la balle, sur cette vaste étendue d'herbe.

La Maison du Parc, à l'entrée. Son architecture est typiquement provençale.

La Maison du Parc, à l'entrée. Son architecture est typiquement provençale.

De nombreux témoins subsistent du passé industriel du parc, développés par le marquis d’Albertas au XVIIIème siècle. C’est cette lignée de nobles, d’origine italienne, qui feront revivre Gémenos après la déchéance de l’abbaye. On peut encore voir de nos jours une ancienne usine de papier ou des moulins, qui profitaient de la puissance hydraulique de ces cours d’eau, présents toute l’année.

Cette pierre marque l'emplacement d'une source

Cette pierre marque l'emplacement d'une source

C’est un site protégé, où la cueillette est interdite, fort heureusement. Il y a tellement de monde que si tout le monde prenait quelque chose, il ne resterait plus rien de ce petit parc au bout des Bouches-du-Rhône. La région est vraiment une très bonne surprise, on oublie jamais que la mer est toute proche, ni Marseille, mais arrive tout de même à conserver quelques espaces de paix et de nature, où la flore et la faune sont favorisées. Ces zones boisées, avec ces grands arbres plusieurs fois centenaires sont relativement rares dans une région souvent frappée par les incendies.

Photos du Parc de Saint-Pons

Les arbres et la pierre, paysages de Provence

Les arbres et la pierre, paysages de Provence

Chemin de randonnée, avec ces rondins servant de marches

Chemin de randonnée, avec ces rondins servant de marches

La rivière coule entre les roches

La rivière coule entre les roches

Derrière les arbres et la petite cascade, on aperçoit l'ancienne église

Derrière les arbres et la petite cascade, on aperçoit l'ancienne église

Ici, dans cet enclos, les chèvres peuvent vivre en paix, et même se nourrir des feuilles des arbres...

Ici, dans cet enclos, les chèvres peuvent vivre en paix, et même se nourrir des feuilles des arbres…

Un gros rocher, nous rappelant toujours la géologie de la région

Un gros rocher, nous rappelant toujours la géologie de la région

Nous marchons le long de la rivière, n'écoutant que le bruit des flots, des oiseaux et de nos pas.

Nous marchons le long de la rivière, n'écoutant que le bruit des flots, des oiseaux et de nos pas.

De l'autre coté, une grande propriété, cachée par la barrière d'arbres du parc.

De l'autre coté, une grande propriété, cachée par la barrière d'arbres du parc.

La manivelle laissait passer l'eau selon les besoins.

La manivelle laissait passer l'eau selon les besoins.

Ruines d'un ancien pont

Ruines d'un ancien pont

Le parcours de randonnée à gauche, la rivière à droite, tel des jumeaux serpentant au milieu des arbres.

Le parcours de randonnée à gauche, la rivière à droite, tel des jumeaux serpentant au milieu des arbres.


Facebook

Twitter