La Place Jamaâ El Fna, Marrakech au Maroc

Auteur : Jori Avlis • Localisation :


Marrakech est une ville marocaine très prisée des français. La facilité linguistique et le climat y sont pour beaucoup. Pratiquement tous les marocains savent parler en français! Les français, venus chercher un dépaysement à portée d’un simple weekend et un peu de soleil sont aussi nombreux à venir habiter ici toute l’année. La ville, aux portes de l’Atlas et du Sahara, est un oasis de verdure, dans une contrée où il ne pleut pas très souvent. La couleur qui y domine, vous le verrez très rapidement, est le rouge, ce qui lui vaut son surnom de Marrakech la rouge.

Place Djemma El Fna, de nuit

Place Djemma El Fna, de nuit

La place vue den haut

La place vue d'en haut

Place du marché carrelée, de jour

Place du marché carrelée, de jour

Beaucoup de français décident ainsi d’y vivre, quittant la France, pour un pays somme toute assez proche (2 ou 3 heures d’avion), où il est au final assez facile de s’adapter. Je vous présente dans cet article l’ex-libris de Marrakech, la place Jamaâ El Fna (ou Djemma El Fna, Jemaa El Fna… il existe en fait de nombreuses graphies de cette place, vu que son vrai nom est en arabe). Mais tout le monde dit « la place ». Si vous demandez « la place », on sait que vous parlez de la place Jamaâ El Fna (en anglais, ils vous diront « the square »).

UNESCO

Terrasses panoramiques

Terrasses panoramiques

Cette place a été reconnue par l’UNESCO comme étant Patrimoine Oral et Immatériel de l’Humanité. J’aime l’agitation de cette place, remplie de vie, de choses à voir ou à faire. Mais malheur aux touristes. Si comme moi vous n’avez pas l’âme d’un marchand de tapis, l’expérience au début peut être pénible. Dès que vous faites mine de regarder quoique que ce soit, vous avez le saltimbanque qui arrête tout pour vous regarder vous, et vous demander de l’argent! J’ai clairement eu l’impression, lors de mon séjour à Marrakech, que toute la Medina (vieille ville de Marrakech) n’était vouée qu’à une seule chose : prendre le plus d’argent possible aux touristes. Et la place Djemma El Fna n’échappe donc pas à cet état de fait.

Mosquée de Marrakech la rouge

Mosquée de Marrakech la rouge

marchands de fruits séchés

marchands de fruits séchés

La mosquée Quessabine et ses étals de jus dagrumes

La mosquée Quessabine et ses étals de jus d'agrumes

Harcèlement

Il faut dire que nous y sommes allés pendant l’automne, en basse saison. Donc, même si il y avait beaucoup de touristes, majoritairement français avec un peu d’espagnols, les locaux pouvaient tranquillement nous aborder pour essayer de nous soutirer de l’argent. Mon rapport avec cette ville a été totalement faussé par cette caractéristique permanente des gens. Sans vouloir être caricatural, si vous avez la tête de touristes (appareil photo + nez en l’air), vous serez accosté par des jeunes, vous demandant « qu’est ce que vous cherchez? La place? C’est par ici, suivez moi ». Sauf qu’il ne vous servira pas de guide gratuitement, et lorsque vous savez déjà où se trouve cette place, c’est vite fatiguant de se faire aborder toutes les deux minutes au sujet de cette fameuse place. Voila, c’était le seul défaut de cette ville, passons aux bonnes choses!

Grillades, sauces rouges, et pain

Grillades, sauces rouges, et pain

Organisation sans failles...

Organisation sans failles…

Restos du soir, ephémères

Restos du soir, ephémères

Où manger?

La place regorge d’échoppes où l’on peut manger : ce sont en général des grillades, des brochettes ou des barbecues qui nous sont servies. Les prix sont très abordables, c’est très vivant, si vous avez faim, allez-y sans sourciller. Par contre si vous êtes regardant sur l’hygiène, je pense que vous allez devoir fermer les yeux :D. Sinon, vous trouverez également des restaurants tout ce qu’il y a de plus classique, mais à des prix… européens. Remarquez, ce n’est pas trop grave, il faut bien faire vivre cette belle ville de Marrakech.

Soirée en terrasse...

Soirée en terrasse…

Spectacle : odeurs, sons et lumières

Spectacle : odeurs, sons et lumières

Jouer au minigolf de nuit.

Jouer au minigolf de nuit.

Nous sommes allés à Marrakech à un moment particulier : c’était le festival international du film à Marrakech. Il y avait donc un écran géant, où passaient plusieurs films tous les soirs. Du coup, ça rajoutait encore plus à l’animation du lieu! Toutes sortes de films passaient sur cet écran, des anciens classiques aux films plus récents. C’est sympa de voir se côtoyer sur une même place des gens venus pour le cinéma à l’air libre, des ânes, des calèches qui transportent des touristes, des mobylettes, des touristes, des jeunes et des moins jeunes… il n’y a pas à dire, c’est une place animée!

Festival du film de Marrakech

Festival du film de Marrakech

Visiteurs du jour

Visiteurs du jour

Mobylettes de Marrakech

J’allais oublier de vous parler de quelque chose d’omniprésent à Marrakech : les mobylettes! C’est incroyable, tout le monde roule à mobylette, de façon désordonnée. Les trottoirs sont purement décoratifs, dirait-on bien, tout ceci rajoute au chaos apparent : j’aime! En tout cas, ça fait du bien d’avoir un peu de cette liberté, ça nous change de nos villes européennes stérilisées, j’ai envie de dire.

Les boutiques la nuit tombée

Les boutiques la nuit tombée

Terrasses dun glacier-salon de thé-restaurant

Terrasses d'un glacier-salon de thé-restaurant

Roulottes, charettes, ou boutiques ?

Roulottes, charettes, ou boutiques ?

Boutiques de cuir et suspensions

Boutiques de cuir et suspensions

Jus d’orange

Il existe un nombre infini de vendeurs et vendeuses, assis à même le sol avec leur produits ou avec un étal, qui vous vendront toutes sortes d’objets : beaucoup de souvenirs, c’est sûr, comme des lampes, des babioles pour touristes etc. On regardera plutôt du coté des souks, tout proches, pour s’acheter des choses plus utiles comme des babouches :) . L’incontournable jus d’orange est également de mise : la place Jamaâ El Fna doit être la capitale du jus d’orange pressées! C’est en tout cas une tradition de cette place d’avoir des échoppes de vente de jus d’orange 100% naturel, rempli des bouteilles en plastique qui ont déjà servi :) quand je vous disais qu’il ne faut pas être trop regardant avec l’hygiène. Par contre, le jus d’orange est très bon, c’est un plaisir. Le prix du jus d’orange? Un prix de touriste, c’est à dire « celui que tu veux ». Je vous laisse interpréter.

Boutiques, début du souk

Boutiques, début du souk

Histoires dun jour

Histoires d'un jour

Mosquée Quessabine de nuit

Mosquée Quessabine de nuit

Mais la place possède aussi des havres de paix : les petites mosquées (la mosquée Quessabine par exemple), où les fidèles se recueillent et font la prière. Pour nous qui font du tourisme et des photos, nos havres de paix seront plutôt les terrasses des restaurants. C’est magique d’observer cette place d’en haut, si vous avez la chance d’avoir une place assise à coté du bord de la terrasse. C’est bien pour ça que je conseille la visite de Marrakech en basse saison, lorsque il y a moins de touristes. Ne vous inquiétez pas pour le temps, il fait presque tout le temps beau dans cette ville, en novembre, 20~25°C en moyenne! Je vous parlerais prochainement d’autres facettes de cette superbe ville, une des villes impériales du Maroc.

Photos de la Place Jamaâ El Fna

Lumières et fumées

Lumières et fumées

La place, de nuit

La place, de nuit

Les sandwichs de Hassan

Les sandwichs de Hassan

Vendeurs descargots

Vendeurs d'escargots

Dégustation descargots

Dégustation d'escargots

Marchands de jus dorange

Marchands de jus d'orange

A la terrasse dun restaurant

A la terrasse d'un restaurant

Lumières de nuit de la mosquée

Lumières de nuit de la mosquée

Infos Utiles

Localisation de la Place Jamaâ El Fna, Marrakech


Facebook

Twitter