Quartiers modernes de Marrakech : Guéliz et Hivernage

Auteur : Jori Avlis • Localisation :


Marrakech, une ancienne ville bientôt millénaire, est une des premières destinations touristiques pour les européens. Venus à cause du soleil et du patrimoine historique, certains d’entre eux, tombés amoureux de la ville rouge, désirent y vivre de façon permanente, loin de la grisaille des villes européennes. Quand on pense à Marrakech, on pense surtout au quartier de la Medina, à sa place Jamaâ El Fna, la Koutoubia et les autres mosquées… mais il faut reconnaître que, même si tous ces endroits sont charmants, y vivre, quand on est habitués au confort des villes européennes est une autre affaire. Mais est-ce que vous croyez que les marocains vivent tous à la Médina ?

Les palmiers bordent les larges avenues, avec leurs beaux immeubles tout neufs

Les palmiers bordent les larges avenues, avec leurs beaux immeubles tout neufs

Marrakech, ville moderne

Marrakech, loin des clichés de carte postale pour touristes, est également une ville moderne, disposant de tous les équipements qui en font une ville du XXIe siècle. Les habitants peuvent être fiers de leur ville et de ses nouveaux quartiers, que ce soit Guéliz ou Hivernage, construits sous l’impulsion du roi Mohammed VI dans les années 2000. Ces quartiers reprennent les anciens quartiers « français », du temps du Protectorat, et regroupent pour beaucoup les habitants plus fortunés, à l’ouest de la Médina.

On distingue, au bout de l'Avenue, l'Atlas

On distingue, au bout de l’Avenue, l’Atlas

Vivre à l’occidentale au Maroc

Ces quartiers sont un réel contraste avec la Médina. Nous sommes loin des petites ruelles, des vieux bâtiments, des vieux papys se promenant en djellaba : ici, on vit à l’occidentale, comme dans n’importe quelle autre ville du monde, avec ses hommes en costard cravate, ses jolies filles habillées à la mode et ses McDo ! Pour un européen, désireux de soleil tout en conservant un cadre de vie « familier », ce n’est pas un mauvais choix que de venir s’installer à Guéliz, ou, si il en a les moyens, de construire une villa à Hivernage.

Bel immeuble moderne, en face, une station service

Bel immeuble moderne, en face, une station service

Une rue comme tant d'autres. Notez le trottoir, impeccable.

Une rue comme tant d’autres. Notez le trottoir, impeccable.

Le travail de modernisation est incroyable : en peu de temps, les quartiers se sont vu dotés de grandes avenues, droites et larges, les trottoirs sont beaux et spacieux, la ville est d’une propreté irréprochable. Je peux continuer à faire l’éloge de ce quartier moderne certes, mais qui n’a pas sombré dans le modernisme international à tout prix, celui que j’accuse de renier les influences culturelles architecturales d’origine. Tout a été construit dans un souci de respect de la tradition, hormis parfois quelques bâtiments plus anciens, un peu comme nous avons pu en avoir en Europe dans les années 1960 ou 1970…

Immeubles modernes, respectueux de l'architecture locale

Immeubles modernes, respectueux de l’architecture locale

Cet immeuble là, par contre, hormis sa couleur, est totalement anodin et banal.

Cet immeuble là, par contre, hormis sa couleur, est totalement anodin et banal.

Henri Prost et Guéliz

Guéliz est le premier quartier moderne de la ville rouge, le premier à avoir été bâti en dehors des remparts de Marrakech, une œuvre de l’architecte français Henri Prost. C’est ici que nous trouverons la majorité des sièges locaux des grandes banques, ou les boutiques « occidentales ». La splendide gare de Marrakech est un bel exemple d’architecture moderne respectant l’architecture traditionnelle, tout comme le siège de la banque Al Maghrib sur l’avenue Mohammed V, avec ses motifs géométriques. On vient à Guéliz pour sa vie moderne, pour son activité économique, pour ses grandes terrasses de café, et comme tout quartier prisé, souffre de la spéculation immobilière : tout le monde veut venir habiter à Guéliz ! Guéliz concentre également l’activité culturelle, avec le Palais des Congrès ou le Théâtre Royal.

Théâtre Royal de Marrakech

Théâtre Royal de Marrakech

Un McDo, comme partout ailleurs au monde, devant des immeubles en construction

Un McDo, comme partout ailleurs au monde, devant des immeubles en construction

Les petites choses qu'il faut savoir : tout à droite, vous avez un menu entièrement écrit en arabe, et beaucoup moins cher que les menus Mc Donald's classiques… ;)

Les petites choses qu’il faut savoir : tout à droite, vous avez un menu entièrement écrit en arabe, et beaucoup moins cher que les menus Mc Donald’s classiques… ;)

Hivernage

Les plus fortunés préfèrent quand à eux vivre dans une belle villa du quartier Hivernage. Ce quartier est bâti autour de la nouvelle avenue Mohammed VI inaugurée en 2004, l’ancienne Avenue de France. Il regroupe les hôtels les plus prestigieux de Marrakech, et s’éloigne ainsi de l’agitation économique et « festive » de Guéliz. Marrakech, avec ses nouveaux quartiers, est décidément dans l’air du temps, et attire de plus en plus les populations les plus fortunées, à la recherche de soleil et de qualité de vie, qu’ils soient européens ou marocains. C’est un régal de se promener dans ses larges avenues, bordées d’une végétation luxuriante, faite de palmiers et d’oliviers, avec en toile de fond, la chaîne montagneuse de l’Atlas, et ses neiges éternelles. Ces nouveaux quartiers sont sans doute un des plus beaux endroits où vivre que je connaisse, tournés vers la jeunesse et l’avenir.

Fontaine de Marrakech, avec ses amphores en décoration

Fontaine de Marrakech, avec ses amphores en décoration

Seuls défauts de Guéliz ou d’Hivernage : c’est au Maroc. Le Maroc est un très beau pays, avec beaucoup de personnes très accueillantes, mais n’est pas encore un pays « riche », avec les problèmes que cela peut engendrer. La population pauvre, très nombreuse, se voit à Marrakech, harcelant les touristes à la Médina par exemple (ce qu’on ne voit pas dans les nouveaux quartiers). Les infrastructures sont en cours de construction, mais l’éducation ou les hôpitaux par exemple sont encore loin de ce que nous pouvons avoir en France. Je suis tout de même confiant en l’avenir, et nul doute que d’ici quelques années, avec une démocratie naissante, on l’espère, le Maroc saura se développer, pour le bien de tous. En attendant, beaucoup de retraités français ont fait le choix de Marrakech, et ils ont bien raison !

Photos de Guéliz et d’Hivernage

Banque Al Maghrib

Banque Al Maghrib

Une des nombreuses terrasses d'hôtel

Une des nombreuses terrasses d’hôtel

L'immeuble de BNP Paribas à gauche respecte l'architecture locale

L’immeuble de BNP Paribas à gauche respecte l’architecture locale

Arcades modernes, mais dans le style islamique

Arcades modernes, mais dans le style islamique

L'entrée est splendide, rappelant les anciens palais islamiques

L’entrée est splendide, rappelant les anciens palais islamiques

Le Palais des Congrès de Marrakech, décoré à l'occasion du festival de cinéma

Le Palais des Congrès de Marrakech, décoré à l’occasion du festival de cinéma

Très joli lampadaire

Très joli lampadaire

Sur la droite, un grand hôtel, de Marmara

Sur la droite, un grand hôtel, de Marmara

La célèbre marque de vêtements Zara, avec son affiche publicitaire gigantesque, est très présente à Marrakech

La célèbre marque de vêtements Zara, avec son affiche publicitaire gigantesque, est très présente à Marrakech

Ce sont des orangers que je vois plantés dans la rue?

Ce sont des orangers que je vois plantés dans la rue?

Tout au bout de l'avenue, la Koutoubia

Tout au bout de l’avenue, la Koutoubia

Gare de Marrakech

Gare de Marrakech

La végétation est luxuriante, aux portes du Sahara

La végétation est luxuriante, aux portes du Sahara

Policier régulant la circulation, pour laisser passer la jeune femme, occupée avec son mobile…

Policier régulant la circulation, pour laisser passer la jeune femme, occupée avec son mobile…

Fabuleuse avenue Mohammed VI

Fabuleuse avenue Mohammed VI


Facebook

Twitter