Fuveau, village provençal du Pays d’Aix


Village provençal

La Provence, région habitée depuis des temps immémoriaux, bénéficie comme chacun sait, d’un climat clément, faisant bien des envieux. La proximité de la mer, le taux d’ensoleillement et l’air pur des vents réguliers (à coups de Mistral…) en font une des régions les plus agréables à vivre pour qui cherche à s’installer. L’atmosphère est plaisante, loin de l’agitation citadine, sans pour autant se retrouver retranchés au fin fond d’une montagne reculée. Fuveau est l’un de ces villages provençaux, à mi chemin entre Aix-en-Provence et Marseille, où il fait bon vivre.

Vue générale du village, depuis le virage du cimetière

Vue générale du village, depuis le virage du cimetière

Salon des Ecrivains

Nous avons eu la chance de profiter le temps d’une journée du calme environnant. Ce n’est bien sûr pas toujours comme ça. Fuveau accueille, une fois par an, le Salon des Ecrivains, grand moment de rassemblement culturel, réunissant les écrivains à leurs lecteurs, de 7 à 77 ans, réunis sur un thème précis. Ce sont souvent de grands écrivains, connus dans toute la France. L’année où nous y étions allés, nous avons pu obtenir par exemple une dédicace de Frédéric Beigbeder… Les produits du terroir locaux sont aussi mis en avant, profitant de la venue des nombreux visiteurs venus pour l’occasion. On peut donc, en plus d’acheter et dédicacer son livre, trouver du miel, du pain d’épices et mille autres produits régionaux. Fuveau est un village dynamique, tourné vers les autres, accueillant avec plaisir celui qui y passe.

Grande rue bordée de platanes, l'avenue Célestin Barthélémy vous fait rentrer dans le village. C'est ici qu'a lieu chaque premier week end de Septembre le Salon des Ecrivains de Fuveau.

Grande rue bordée de platanes, l’avenue Célestin Barthélémy vous fait rentrer dans le village. C’est ici qu’a lieu chaque premier week end de Septembre le Salon des Ecrivains de Fuveau.

Deux hameaux sont présents sur la commune, « La Barque », que les utilisateurs de l’A8 connaissent bien : c’est un des péages de l’autoroute. C’est aujourd’hui un important carrefour, contrastant avec le village, relativement épargné par la circulation automobile. Son nom lui viendrait de la présence autrefois d’une embarcation permettant de naviguer sur l’Arc (une rivière) jusqu’à Aix. L’autre hameau, « Brogilum », fut créé en 1962 pour y loger de nombreux harkis.

Les rues sont parfois étroites dans ce vieux village, mais nombreux sont les garages privés. Pour accéder aux maisons, on devait toujours gravir quelques marches en pierre, ce qui isolait la maison de la pluie ou de la boue.

Les rues sont parfois étroites dans ce vieux village, mais nombreux sont les garages privés. Pour accéder aux maisons, on devait toujours gravir quelques marches en pierre, ce qui isolait la maison de la pluie ou de la boue.

Histoire de Fuveau

Le village est occupé dès l’antiquité romaine, avec la présence de villas. Une légende raconte que la boucle de ceinture que nous pouvons voir aujourd’hui sur le blason de la ville serait celui que jeta à terre Caius Sextius Calvinus, consul romain et conquérant de la Provence, après une bataille  contre l’oppidum d’Entremont, tout près d’Aix-en-Provence.

Les maisons en Provence sont simples, avec leurs façades dépouillées et leurs toits en tuile. Toutes sont mitoyennes, dans ces rues du village. Souvent, une marquise protège l'entrée.

Les maisons en Provence sont simples, avec leurs façades dépouillées et leurs toits en tuile. Toutes sont mitoyennes, dans ces rues du village. Souvent, une marquise protège l’entrée.

Au Vème siècle, pour se protéger de ces temps d’incertitude et des invasions barbares, la population se regroupe dans un castrum, un village fortifié, autour de la chapelle Saint-Michel. Au IXème siècle, les habitants vont déménager à un endroit plus simple à défendre, où se trouve toujours Fuveau actuellement : la colline Rocaoudo. Le village sera pendant tout le Moyen-âge très dépendant de l’abbaye Saint-Victor de Marseille. Les moines modèleront le paysage de la région, cultivant les terres agricoles pour le compte de l’abbaye.

Au fond, la célèbre Sainte-Victoire, peinte par Cézanne. Le village, on le voit, est au milieu d'une grande zone boisée, essentiellement des pins.

Au fond, la célèbre Sainte-Victoire, peinte par Cézanne. Le village, on le voit, est au milieu d’une grande zone boisée, essentiellement des pins.

L'église Saint-Michel de Fuveau, avec son clocher provençal, est le point culminant du village

L’église Saint-Michel de Fuveau, avec son clocher provençal, est le point culminant du village

C’est au XIVème siècle que le village sera fortifié avec d’épais remparts, encore partiellement visibles de nos jours. La Porte Bassac en est un très bon exemple, où l’on peut apprécier l’épaisseur des murs. Comme dans tout bon village médiéval, les habitants vont profiter de ces murs, très solides, pour y construire leurs habitations. Ces remparts seront mis à rude épreuve pendant les guerres de religion qui ravagèrent la France jusqu’à l’avènement d’Henri IV.

La porte Bassac, une des entrées médiévales de la ville. L'ancienneté de ces vieux murs de pierre remonte souvent au Moyen-âge. Nombre de maisons ont été construites en utilisant l'ancienne muraille.

La porte Bassac, une des entrées médiévales de la ville. L’ancienneté de ces vieux murs de pierre remonte souvent au Moyen-âge. Nombre de maisons ont été construites en utilisant l’ancienne muraille.

Cette porte Bassac est l'un des passages de l'ancienne muraille, très épaisse. On aperçoit une énorme poutre de bois en haut.

Cette porte Bassac est l’un des passages de l’ancienne muraille, très épaisse. On aperçoit une énorme poutre de bois en haut.

Le sol de Fuveau, riche de charbon, lui apportera un développement considérable au XIXème siècle. Ce fut une période où la population du village grandit fortement. C’est à cette période que la nouvelle église est construite, l’ancienne ne pouvant plus accueillir l’ensemble des fidèles.

Devant l'église du village, les enfants jouent au ballon. La première pierre de cette nouvelle église fut posée en 1853.

Devant l’église du village, les enfants jouent au ballon. La première pierre de cette nouvelle église fut posée en 1853.

Aujourd’hui, le village conte presque 9000 habitants, les fuvelains, et fait partie du Pays d’Aix. Malgré la proximité des grandes villes comme Aix-en-Provence ou Marseille, les fuvelains ont su marier l’activité économique et culturelle avec la douceur de vivre. Fuvèu, comme on dit en provençal, est définitivement un très bon endroit pour s’y établir, tant que sa paix reste préservée.

Photos de Fuveau

Vieille maison en pierre, adossée à l'église. On remarque les typiques corniches en tuile, visibles partout en Provence.

Vieille maison en pierre, adossée à l’église. On remarque les typiques corniches en tuile, visibles partout en Provence.

C'est un authentique mur végétalisé à l'ancienne! Cette maison de village typique, à la façade très étroite et aux volets bleus.

C’est un authentique mur végétalisé à l’ancienne! Cette maison de village typique, à la façade très étroite et aux volets bleus.

Escalier extérieur pour accéder à l'étage. On observe la fenêtre à carreaux, presque aussi grande que le mur.

Escalier extérieur pour accéder à l’étage. On observe la fenêtre à carreaux, presque aussi grande que le mur.

La Place Verminck, devant l'église, avec la statue de Charles Joseph Verminck, le fondateur de la première école de Fuveau.

La Place Verminck, devant l’église, avec la statue de Charles Joseph Verminck, le fondateur de la première école de Fuveau.

Eglise Saint-Michel de Fuveau, la troisième du nom, fut construite pour faire face à l'augmentation de la population, attirée par le développent industriel de la région.

Eglise Saint-Michel de Fuveau, la troisième du nom, fut construite pour faire face à l’augmentation de la population, attirée par le développent industriel de la région.

Les marches d'escalier en lieu et place des rues sont monnaie courante dans ces villages provençaux perchés sur une colline

Les marches d’escalier en lieu et place des rues sont monnaie courante dans ces villages provençaux perchés sur une colline

Le village, en hauteur, jouit d'une vue très dégagée sur les collines environnantes.

Le village, en hauteur, jouit d’une vue très dégagée sur les collines environnantes.

Toutes les rues sont impeccablement goudronnées. Les plantes et les arbres sont partout.

Toutes les rues sont impeccablement goudronnées. Les plantes et les arbres sont partout.

Un lampadaire de Fuveau. Le village est propre et bien entretenu. Les cables sont enterrés, peut-être qu'un jour les cables des habitations le seront un jour aussi?

Un lampadaire de Fuveau. Le village est propre et bien entretenu. Les cables sont enterrés, peut-être qu’un jour les cables des habitations le seront un jour aussi?

Il est rare de trouver de larges trottoirs à Fuveau. Ils sont en général soit minuscules, soit inexistants.

Il est rare de trouver de larges trottoirs à Fuveau. Ils sont en général soit minuscules, soit inexistants.


Facebook

Twitter